IGOR Gorgonzola Novara - l'Azienda
NEWS
slideshow news igor
09/09/2016

L’Accord a été signé par le gouvernement italien - Alibaba

Le Ministère des Politiques agricoles, alimentaires et forestières communique qu’à ce jour le gouvernement italien a signé un accord avec Alibaba afin de promouvoir l’excellence agro-alimentaire de notre pays et combattre les contrefaçons, du Parmesan au Prosecco contrefait.
Cet accord permettra aux producteurs italiens de répondre à la demande croissante du Made in Italy sur la plateforme chinoise qui compte plus de 430 millions de consommateurs. Le parcours a commencé cette année à Vinitaly pour s’accomplir avec la visite de Renzi au quartier général d’Alibaba.

“Les accords avec Alibaba”- affirme le Ministre Maurizio Martina – représentent la concrétisation de notre stratégie de soutien au Made in Italy agro-alimentaire dans le monde entier, utilisant aussi des formules innovantes pour la protection et la promotion des produits de qualités”.
Nous avons réussi à garantir à nos marques géographiques un très haut niveau de protection sur la plateforme chinoise.
Un résultat spectaculaire que nous poursuivons depuis des décennies auprés du siége de l’OMC et que  grâce  au réseau internet des résultats exceptionnels ont été obtenus et cela en quelques mois.
En ce qui concerne la promotion, nous nous étions engagés d’être les protagonistes de la journée du vin du 9 septembre à Vinitaly, et cela s’est confirmé : le marché chinois offre des opportunités qui doivent être saisies immédiatement”.

L’ACCORD

PROTECTION
Du point de vue de la protection, l’Italie est l’unique pays au monde à avoir garanti aux produits Dop e Igp la même protection contre les contrefaçons qui ont leur marques commerciales sur la plateforme e-commerce.
L’alliance avec Alibaba, afin de lutter contre les contrefaçons, a commencé l’année dernière et les chiffres sont impressionnants; interruption de la vente mensuelle de 99 mille tonnes de parmesans contrefaits, 10 fois plus par rapport à la production authentique ou de 13 millions de bouteilles de Prosecco qui ne provenaient pas du Veneto.
Grâce à cet accord, la protection s’est étendue de la plateforme b2b, accessible uniquement aux entreprises, à la plateforme b2c, garantissant ainsi aux 430 millions d’utilisateurs du réseau des sites d’Alibaba, d’acheter du Made in Italy authentique.
Afin de détecter les contrefaçons, le Ministère des politiques agricoles a constitué une task force opérative de l’ Inspectorat de la répression des fraudes qui quotidiennement cherche les produits contrefaits et les signale à Alibaba.
Les annonces sont retirées dans les 3 jours et les vendeurs informés de la tentative d’usurpation des indications géographiques italiennes.
Avec ce nouvel accord, Alibaba s’engage aussi à promouvoir des moments d’éducation consacrés aux vendeurs et aux consommateurs traitant de l’importance des indications géographiques alimentaires.

PROMOTION
Non seulement protection mais également promotion.
L’Italie investit pour valoriser ses excellences oenogastronomiques sur le site chinois et cela commence par le vin, lors de la journée du 09/09, dédiée à ce produit sur Alibaba. Un évènement spécial présenté comme une première mondiale lors du dernier Vinitaly, par Jack Ma lui-même, le fondateur d’Alibaba.
A partir de ce moment, le nombre des entreprises italiennes présentes sur la plateforme est passé de 2 à 50 avec plus de 500 étiquettes.
A l’occasion de cette journée du vin, une opération de communication de grande ampleur a été ensuite prévue, opération réalisée par le Ministère des poliques agricoles, par le Ministère du développement économique et par Ice ciblant les consommateurs qui dépensent le plus sur Alibaba.
Un engagement qui sera, les semaines prochaines, ultérieurement renforcé grâce à l’introduction de la Chine, dans le cadre des investissements du plan extraordinaire de l’internationalisation, dans les objectifs stratégiques et ayant comme but d’accompagner les entreprises italiennes dans un marché d’un potentiel croissant et trés intéressant. Il suffit de penser que lors des cinq premiers mois de 2016, les importations chinoises de vin ont progressé de 42%, pour atteindre un total de 1 milliard d'euros.
PRIVACY POLICY | COOKIE POLICY

Intermedia Agenzia di Comunicazione